DragosferGenel

Kadınların Başkaldırısı

Kadınların başkaldırısı, ACORT’un (Türkiyeli Yurttaşlar Meclisi) bünyesinde, Paris’te sürüyor; bu sefer sesini duyabildiklerimiz, Türk kadın sanatçılar.

ACORT (Türkiyeli Yurttaşlar Meclisi), Paris’te bundan 35 sene önce 1981’de kurulan ve hak eşitliğini savunarak ayrımcılığın karşısında duran bir dernek. 8 Mart ekseninde göçmen kadınların yüzleştiği kültürel, ailevi ve sosyal baskıya, Kadının Başkaldırısı’na yer veriyor. Etkinlik 21-25 Mart 2016 tarihleri arasında, Paris Belediyesi, Paris 10.Bölge Belediyesi ve Françoise Sagan Medyateki’nin ortaklığıyla gerçekleşecek.
Biz de bu etkinliği Dragosfer bünyesinde analım istedik. 
“Tüm kadınlar bilir… Bir mezbahada  canlı kalabilmek için bazı kurallar vardır.” (Yazının devamı Fransızcadır)
 
CIE DES HYSTERIES MODEREES, LECTURE DE TEXTES :  “TOUTES LES FEMMES LE SAVENT”
Mardi 22 mars 2016 à 19h à la médiathèque Françoise Sagan
“Toutes les femmes le savent… Il y a certaines règles pour survivre dans un abattoir.”
Née
d’une rencontre au sein de l’atelier de théâtre de l’ACORT, animé par Selin ALTIPARMAK,  La CIE Des Hystéries Modérées a trouvé sa raison d’être dans la question “Qu’est-ce qu’une femme ?” et tente  d’y répondre avec un ton humoristique et désinvolte.PROJECTION & DEBAT AVEC CANAN AUTOUR DE SON FILM IBRETNUMA
Jeudi 24 mars 2016 à 19h à la médiathèque Françoise Sagan
En guise de préambule au 13e Festival du Cinéma de Turquie à Paris, du 1er au 10 avril 2016, venez assister à la projection du “conte vidéo” Ibretnüma, suivie d’une rencontre avec la vidéaste CANAN et Yekhan Pinarligil, spécialiste de l’art contemporain de Turquie. Artiste et activiste féministe, CANAN  nous livre à travers son film une critique de la famille et du mariage, tout en nous plongeant dans l’univers de l’instrumentalisation du corps féminin du point de vue politique, religieux et économique. Son œuvre est aussi une interrogation sur l’orientalisme.

EXPOSITION DE GÖZDE CAN KOROGLU : TRANSCENDER LE CORPS 
Du 21 au 31 mars 2016, à la Mairie du 10e
Composée des sculptures en bronze sur les thèmes du corps-espace-esprit, l’exposition de la sculptriceGözde Can Köroglu nous invite à découvrir le combat de la création féminine dans la Turquie d’aujourd’hui. Le corps vécu en tant qu’un espace est en même temps un corps physique qui se déplace et s’expérimente dans un contexte socio-culturel déterminé. Mais quelle forme prendrait-il s’il était transformable ou élastique au même degré que le sont l’esprit, l’opinion et les sentiments ?

ACTIVITES A VENIR DE L’ACORT
13e Festival du Cinéma de Turquie à Paris du 1er au 10 Avril 2016 aux cinémas Le Brady et Le Louxor.
7e Edition de “La P’tite Istanbul en Fête” Samedi 28 Mai 2016 à partir de 14h, rue de Metz 75010 Paris